Formations en chef de produits

Contrairement à ce que son intitulé de poste peut laisser croire, le chef de produits n’est pas un « chef » mais plutôt un « chef d’orchestre ». La gamme de formations chef de produits de l’ISM offre une approche complète alliant outils et conseils opérationnels mais abordant également un volet comportemental et de posture, indispensable pour conduire avec succès ses projets.

A distance
Alliance marketing/ventes : améliorer ses performances
Bâtir et entretenir une synergie marketing/ventes efficace
Initiation
1 jour - 7 heures
Voir la formation
Certification Chef de produits
Créer, améliorer des offres et gérer une gamme
Perfectionnement
1 jour - 7 heures
Voir la formation
Best of
Digital
A distance
Chef de produits : maîtriser les principales missions
Gérer sa gamme produits/services
Initiation
3 jours - 21 heures
Paris
À distance
Nantes
Bordeaux
Strasbourg
Lille
Voir la formation
Digital
A distance
Concevoir et lancer une offre innovante
Démarches et outils pour déployer des solutions innovantes
Perfectionnement
2 jours - 14 heures
À distance
Paris
Voir la formation
Digital
Certifiante
A distance
Parcours certifiant chef de produits junior
Acquérir les méthodes pour s’affirmer dans sa fonction
Initiation
7 jours - 49 heures
Paris
À distance
Voir la formation
CPF
Best of
Digital
Certifiante
A distance
Parcours certifiant chef de produits senior
Adopter une démarche stratégique dans ses actions marketing
Perfectionnement
7 jours - 49 heures
Paris
À distance
Bordeaux
Rennes
Lyon
Voir la formation
Nouveau
A distance
Réussir sa veille concurrentielle et stratégique
Capter les signaux faibles et réduire l’incertitude pour définir une stratégie concurrentielle gagnante
Initiation
2 jours - 14 heures
À distance
Paris
Voir la formation
Digital
A distance
Utiliser le Business Model Canvas - cours en ligne
Structurer son business model grâce au Business Model Canvas
Perfectionnement
0,29 jour - 2 heures
Voir la formation

Le chef de produits ne doit pas dicter ses choix et diriger ses parties prenantes mais obtenir leur adhésion pour créer un collectif. Ainsi, il parviendra à coordonner harmonieusement l’ensemble afin d’atteindre ses objectifs. Porté par son esprit d’analyse et son pragmatisme pour réussir, il s’appuie également sur sa capacité d’écoute, son excellence relationnelle et sa force de conviction. Ces qualités comportementales sont la clé pour permettre la concrétisation des missions liées à la gestion d’une offre de produits ou de services. 

Quelles sont les missions du chef de produits ?

Le travail du chef de produits débute et s’alimente en continu par une veille sur son marché et son environnement. De cette façon, sur la base de ses observations et de sa connaissance client, il définit ses objectifs et la proposition de valeur qui permettra, selon lui, de les réaliser. Sa priorité doit être, avant tout, de créer de la valeur pour ses clients mais également pour sa société. Cela suppose donc qu’il se positionne, au quotidien, dans une démarche d’innovation et d’écoute. Le chef de produits est un prescripteur important puisqu’il est responsable de la définition du positionnement de son offre, notamment la cible et du prix. Toutefois, non décisionnaire, il lui faut argumenter ses choix et ses objectifs pour y faire adhérer son management. Les formations chef de produits de l’ISM préparent concrètement à ce double enjeu en abordant à la fois la composante technique du poste mais également la dimension politique qu’il peut comprendre.

L’orientation client, essentielle pour concevoir des offres, doit perdurer au cours de leur mise en œuvre. Le chef de produits doit donc veiller à cadrer cette étape en établissant un plan d’action pour chaque partie prenante. En effet, dans le cadre du process de conception ou d’amélioration de son offre, il est amené à concevoir des cahiers des charges ou des briefs pour les équipes techniques en charge de concrétiser sa stratégie. Définition du mix marketing, détermination du prix, identification de la cible et promotion associées, sélection du ou des canaux de vente… autant d’enjeux sur lesquels le chef de produits doit formuler et défendre des recommandations. C’est en développant et en entretenant une bonne relation avec les services en charge de créer, promouvoir et vendre son offre que le chef de produits s’assurera du succès global. Cela peut prendre la forme d’un cahier des charges pour la technique, d’un brief de communication, d’un argumentaire de vente ou de préconisations de prix pour les commerciaux. En étant proche des ressources, il veille au respect de ses préconisations mais également à la tenue du budget qu’il établit au préalable. Adaptées à des profils juniors comme seniors, les formations chef de produits ISM permettent de reprendre, si besoin, les fondamentaux du métier ou d’aborder des enjeux liés aux jeux d’influence, plus stratèges.

L’importance des softs skills pour le chef de produits

L’une des principales qualités que doit avoir un chef de produits est d’être ordonné. Sans cela, il est particulièrement complexe de piloter d’autres parties prenantes. Toutefois, il peut s’appuyer sur des outils et méthodes qui structurent sa démarche et sa coordination. Construire une roadmap qui clarifie les étapes et indicateurs clés de performance est indispensable au suivi mais également à la diffusion des objectifs et attendus. Ainsi, le suivi de son activité ou de ses projets est primordial. Il lui permet d’ajuster ses actions et de progresser dans son métier. En effet, en cas d’anomalies ou de sous-performances, le chef de produits doit apporter des solutions correctives tout en informant si besoin son management afin d’identifier ou valider ses leviers d’action.

Bien que souvent perçue comme un poste technique, la dimension humaine est aussi importante que les compétences opérationnelles. Loin d’être individuel, le succès du chef de produits ne peut être que collectif. Souvent amené à avancer en mode projet, il lui faut développer une communication efficace et impactante pour animer les acteurs internes dans une dynamique d’innovation. D’autre part, pour promouvoir son offre ou lever les freins, son champ d’intervention s’étend à l’ensemble de sa société et non aux seules parties prenantes du projet transverse concerné. L’organisation de réunions régulières, la mise en place d’un plan de communication interne sont souhaitables mais il ne faut pas négliger les échanges informels bien plus engageants.

Et l’innovation ?

Enfin, les formations chef de produits ISM sont l’occasion de développer son sens de l’innovation en faisant découvrir de nouvelles approches afin de renouveler son offre ou son business model. Les moments d’échanges et les retours d’expériences qu’elles offrent permettent d’enrichir sa vision du métier. Les participants disposent ainsi d’outils pratiques, mais aussi d’idées nouvelles à tester pour s’améliorer.