Nouveau
Ref
C22ELOQ

L'art de l'éloquence

Comment structurer son message et parfaire son langage pour s'assurer de son impact ?

Initiation
2 jours - 14 heures
Paris
À distance
L'art de l'éloquence

La communication orale fait partie intégrante du quotidien professionnel de nombreuses personnes. Maitriser ses interventions avec éloquence permet de savoir préparer son discours et capter l'attention par sa clarté, sa concision et son aisance verbale.

Objectifs
  • Mobiliser ses ressources personnelles
  • Structurer son discours
  • Parfaire son langage et développer son charisme
Compétences acquises

A l'issue de la formation chaque personne sera capable de struturer son intervention et de capter l'attention de son public.

Public

Tout public

Prérequis

Toute personne amenée à s'exprimer à l'oral en contexte professionnel

Programme
Pendant
L'art de l'éloquence

Mobiliser ses ressources personnelles et gagner en assurance

  • Identifier ses préjugés sur l'éloquence
  • Vaincre le trac face à un auditoire
  • Renforcer sa communication non verbale
  • Être vrai par son naturel

Autodiagnostic : mieux connaitre ses ressources

Préparer efficacement son intervention

  • Définir son objectif et connaître son public
  • Ordonner ses idées
  • Apprendre à synthétiser
  • Construire un plan percutant répondant à son objectif

Rendre son discours clair et intelligible

  • Savoir argumenter
  • Bien transmettre ses messages clés
  • Soigner son accroche, sa chute, ses transitions
  • Écouter activement pour rebondir dans l'échange

Développer son charisme par le langage verbal

  • Simplifier son langage en précisant sa pensée
  • Trouver le mot juste et enrichir son lexique
  • Éviter les fautes d'accords à l'oral
  • Éliminer les mots de remplissage
  • Relever son niveau de langue
  • Utiliser un langage imagé et visuel

Mise en pratique : jeux de rôle

Financement

Plusieurs dispositifs de financement sont accessibles via les OPCO (Opérateurs de Compétences), organismes agréés par le ministère du Travail dont le rôle est d’accompagner, collecter et gérer les contributions des entreprises au titre du financement de la formation professionnelle.

Pour plus d’information, une équipe de gestionnaires ABILWAYS spécialisée vous accompagne dans le choix de vos formations et la gestion administrative.

Nous contacter pour en savoir plus

Points forts
Nos intervenants
Sophie-Anne ROCCA
Sophie Anne ROCCA
Modalités pédagogiques

Équipe pédagogique :
Un consultant expert de la thématique et une équipe pédagogique en support du stagiaire pour toute question en lien avec son parcours de formation.

Techniques pédagogiques :
Alternance de théorie, de démonstrations par l’exemple et de mise en pratique grâce à de nombreux exercices individuels ou collectifs. Exercices, études de cas et cas pratiques rythment cette formation.

Pour les sessions en distanciel, notre Direction Innovation a modélisé une matrice pédagogique adaptée pour permettre un apprentissage et un ancrage mémoriel optimisés.
Cette matrice prévoit une alternance de temps de connexion en groupe et de séquences de déconnexion pour des travaux de mise en pratique individuels.

Ressources pédagogiques :
Un support de formation présentant l'essentiel des points vus durant la formation et proposant des éléments d'approfondissement est téléchargeable sur votre espace apprenant.
Retrouvez également des ressources complémentaires ainsi que les quiz amont/aval sur notre plateforme dédiée.

Contexte

Si prendre la parole en public vous donne des sueurs froides et des nœuds dans l'estomac, c'est peut-être que vous n'êtes pas à l'aise avec cet exercice. Pourtant, parler avec ou devant un ou plusieurs interlocuteurs, exprimer votre opinion fait souvent partie du quotidien dans la vie professionnelle comme dans la vie personnelle.

Il existe pour prendre confiance en soi et s'exercer à la prise de parole des formations. Lors de la formation sur le thème de la prise de parole, vous allez apprendre à organiser votre discours et à le présenter, mais aussi à gérer votre stress. En effet, c'est généralement ce dernier qui provoque des blancs, des hésitations, des bégaiements et qui influe sur votre voix. Cela vous empêche d'être convaincant. Et l'art de l'éloquence, c'est travailler autant sur les mots de sa présentation que sur sa présence, sa gestuelle et la manière de s'exprimer.

La formation "L'art de l'éloquence" vous aide à comprendre et améliorer tous ces points pour en faire des compétences recherchées par les employeurs. 

Pourquoi se former à l'art de l'éloquence est important ? 

Suivre une formation en présentiel sur comment s'exprimer en public est très intéressante pour développer vos soft kills. En effet, savoir parler et être à l'aise à l'oral est une compétence et une qualité très recherchée par les employeurs. C'est donc un vrai plus pour votre carrière professionnelle. Vous allez développer en suivant la formation : 

  • Votre confiance en vous : vous devenez force de proposition, car vous n'avez plus peur de vous exprimer. 
  • La gestion de votre stress : vous savez identifier vos émotions et les canalisez grâce à des techniques de respiration et de préparation mentale de votre discours. 
  • Votre ouverture d'esprit : pour être à l'aise à l'oral, c'est plus facile lorsque vous avez des éléments à apporter à une conversation. Pour cela, avoir une bonne culture générale sur différents domaines et être curieux vous aide à prendre confiance. 
  • Votre capacité à vous faire remarquer de manière positive : au fil de vos interventions, vous allez montrer que vous avez des compétences dans plusieurs domaines. C'est un plus pour votre avancée dans votre carrière. 

Le but de cette formation est le développement de votre charisme et que vous preniez du plaisir à prendre la parole.

Qu'est-ce que l'art de l'éloquence ? 

L'éloquence fait partie de l'art oratoire en compagnie de la rhétorique. C'est la capacité à convaincre et à gagner l'adhésion du public par la parole. La rhétorique concerne les techniques à mettre en place pour persuader son auditoire comme le choix du vocabulaire, un plan structuré. L'éloquence se porte sur la manière de s'exprimer. Cela correspond à la prise de parole, mais aussi à votre comportement non verbal. Être un bon orateur, c'est un tout qui regroupe ces deux éléments : l'oral et non verbal.

Les points qui sont à développer pour améliorer son éloquence et qui sont abordés lors de la formation : 

  • Apprendre à bien parler : comprendre et vivre sa prestation.
  • Maîtriser son souffle, sa voix et sa prestance.
  • Gérer ses émotions : combattre le trac.
  • Articuler et prononcer de manière claire et naturelle. 
  • Être capable d'émouvoir et de persuader son auditoire. 

Outils pour être à l'aise dans la pratique de l'éloquence

Pour gérer votre communication orale et être à l'aise face à un public, suivre une formation en éloquence est l'idéal. Vous allez acquérir des compétences et découvrir des outils à mettre en pratique et vous les approprier au fil du temps. 

S'exprimer comme sur une scène de théâtre

Si vous êtes un adepte du théâtre ou que vous le pratiquez, vous connaissez déjà des astuces qui permettent de monter sur scène sans trop d'appréhension. En effet, parler devant un auditoire, que ce soit pour un meeting, une réunion, dans un groupe d'amis, n'est pas aisé. Il faut attirer l'attenton. Si vous souhaitez vous faire entendre et intéresser votre public, il va vous falloir théâtraliser votre prestation. Pour cela, vous allez devoir jouer votre rôle tout en restant fidèle à vous-même et à vos valeurs. Jouer son propre rôle, c'est en "rajouter un peu" par rapport à votre caractère, surtout si vous êtes timide, introverti. Vous allez devoir vous entraîner et vous mettre en scène. Votre discours doit être vivant (la manière dont vous allez vous exprimer) et vous devez vivre votre discours (vous devez être convaincu par ce que vous dites). 

Par exemple : vous avez tendance à parler doucement et bas dès que vous paniquez un peu. Votre message n'est pas entendu, mal compris et vous donnez l'impression de ne pas le maîtriser. Entraînez-vous à parler un peu plus vite et plus fort, accentuer les mots forts, importants. Pour cela, faites des exercices de dictions devant un miroir ou enregistrez-vous pour écouter comment vos interlocuteurs vous entendent. 

Généralement, lors des formations en présentiel, une mise en situation est proposée à chaque participant comme un pitch sur un projet en cours ou tout simplement vous présenter. Le formateur enregistre ou filme cette prestation. Le but est pédagogique dans le sens où vous allez pouvoir entendre ce que votre auditoire perçoit. De cette manière, vous allez vous rendre compte de toutes les améliorations que vous allez pouvoir apporter à votre communication verbale et non verbale.

Avoir un discours ordonné

Préparer votre discours sur un support pour vous aider. Ce support est là pour vous rassurer, ce qui diminue nettement le trac. Vous n'aurez pas besoin d'improviser. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur votre posture. Votre présentation doit être claire, efficace, argumentée. Pour cela, vous pouvez utiliser la méthode des 5 W

  • What : comment ?
  • Why : pourquoi ?
  • Who : qui ?
  • When : quand ?
  • Where : où ?

En répondant à ces questions, vous n'oubliez aucun élément et votre message est convaincant. 

Entraînez-vous à le répéter, jusqu'à qu'il soit pour vous une évidence et à le vivre autant qu'à le faire vivre. Pensez également à utiliser du vocabulaire adapté à votre public, votre métier, votre expertise.

Travailler votre voix

Pour rendre vivante votre prestation, votre voix est votre outil de travail. Il est donc nécessaire de l'échauffer avant un exercice de prise de parole en public, mais aussi savoir la moduler, jouer avec. 

Vous allez ainsi prêter attention à : 

  • Votre articulation : faites des exercices de prononciation afin d'éviter de parler dans votre barbe. 
  • Votre volume : le volume sonore, trop bas, trop fort. Adaptez-vous à votre auditoire, mais aussi à la taille de la salle, si vous parlez avec ou sans micro…
  • Votre débit : trop rapide ou trop lent. Dans le premier cas, vos interlocuteurs ne vous comprendront pas. Dans la deuxième situation, vous risquez de les endormir. Pensez à adapter votre débit, trouver un juste milieu. 
  • Votre rythme : c'est la capacité à gérer les silences, à augmenter le débit d'une phrase pour monter en pression, puis à redescendre à un débit classique. Cet apprentissage vous permet de tenir en haleine vos auditeurs. Changer et casser le rythme permet de récupérer l'attention de tous.
  • Votre intonation : c'est l'accentuation des mots forts, des expressions, des mots qui doivent raisonner dans la tête de vos auditeurs. 

Tous ces points vous permettront de rendre votre discours vivant et passionnant pour ceux qui vous écoutent. 

Développer votre gestuelle

L'éloquence est autant verbale que visuelle. En effet, votre posture, vos gestes vont accentuer vos paroles et les rendre encore plus percutantes. Toute votre expression corporelle va transmettre votre message de manière positive ou négative. C'est votre posture qui va montrer à votre auditoire si vous vivez votre discours, si vous croyez en ce que vous êtes entrain de dire. 

Par exemple : vous êtes chargé de l'accueil du public dans le cadre d'un évènement au sein de votre entreprise. Vous allez tenir ce type de discours : "Bonjour et bienvenue à l'évènement X. Nous sommes ravis de vous accueillir dans nos locaux. Il me faudrait votre nom pour que je puisse vous donner votre badge. Ensuite, je vous explique le programme de la journée."

Vous avez retenu votre tirade, vous savez ce que vous avez à dire. La personne aura effectivment l'impression d'être la bienvenue si vous lui proposez une poignée de main ferme, que vous vous tenez droit, les bras ouverts en position d'accueil et que vous avez le sourire. Par contre, elle ressentira une certaine impolitesse de votre part, si vous marmonnez vos mots, que vous vous tripotez les mains ou qu'elles sont dans vos poches, que vous avez le regard fuyant et le visage fermé. 

Si vous savez que vous avez des tics, des gestes parasites comme remettre une mèche de cheveux derrière ses oreilles trop souvent, remonter ses lunettes, vous touchez le lobe de l'oreille, tentez le plus possible de vous concentrer à ne pas les faire lors de votre présentation. Cela perturbe votre auditoire qui ne verra plus que ça. De ce fait, votre public ne vous écoutera plus.

Créer un lien avec votre auditoire

Lors d'une prise de parole, vous vous exprimez pour vos auditeurs et non pour vous-même. Il est donc primordial qu'ils se sentent intégrés à votre discours. Ils doivent se sentir mis en valeur. Pour cela, vous devez accrocher leurs regards. Vos yeux vont parler à l'un, puis à l'autre et ainsi de suite. De plus, votre discours doit répondre à leurs interrogations ou leur expliquer de nouvelles données. Vous devez ainsi bien connaître les personnes à qui vous vous adressez afin d'ajuster votre vocabulaire. Vous ne parlez pas de la même manière à un banquier pour demander un financement qu'à des experts dans votre domaine. Vous allez adapter la technicité de votre discours. 

De plus, à la fin de votre temps de parole, il y aura peut-être un temps de questions - réponses d'organisé. Là encore, ayez un contact visuel avec la personne qui pose la question. Utilisez l'écoute active pour bien comprendre la demande et pouvoir y répondre. 

Avis sur cette formation
★★★★★
★★★★★
5/5
(3 avis)
ERISMENE C.
publié le 16/12/2023
5/5
Le contenu a été conforma à mes attentes.
GABRIELLE P.
publié le 19/09/2023
5/5
Très complet avec beaucoup d'exercices pratiques pour travailler sereinement le lacher prise au service de la forme et du fond.
PHILIPPE R.
publié le 29/03/2023
5/5
Une formation à faire uniquement en présentiel et non à distance, pas d'intérêt.
Date de mise à jour : 24/07/2024