Le CPF, c'est quoi ?

Le CPF, c'est quoi ?

Envie de vous former grâce à votre Compte Personnel de Formation, mais vous ne savez pas comment utiliser vos heures ?
ISM vous explique tout ce qu'il y a à savoir sur le CPF.

Retrouvez ci-dessous notre guide pratique.

Découvrez nos formations éligibles au CPF

Le CPF, c'est quoi ?

Tout savoir sur le CPF
CPF

Le CPF de transition remplace le CIF

Le CPF de transition remplace le CIF depuis le 1er janvier 2019. Mobiliser son CPF permet de changer de métier ou de profession dans le cadre d’un projet de transition professionnelle. Le CPF est mobilisable à tout moment et est calé sur la durée de l’action de formation sans limitation de durée.

Les conditions d’ancienneté

  • 24 mois d’activité consécutifs ou non dont 12 mois dans la même entreprise quelle que soit la nature des contrats ;
  • 24 mois d’activité consécutifs ou non au cours des 5 dernières années dont 4 mois consécutifs ou non sous CDD au cours des 12 derniers mois.

Ces conditions d’ancienneté ne sont pas applicables aux salariés handicapés/ licenciés pour motif économique ou pour inaptitude n’ayant pas bénéficié de formation entre le licenciement et leur réemploi.

La rémunération du CPF de transition réalisé sur le temps de travail
La rémunération minimale varie entre 100% et 60 % du salaire de référence selon le salaire moyen et la durée de formation. La rémunération est prise en charge par la CPIR (Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale) dans des conditions différentes selon l’effectif de l’entreprise :

  • Dans les entreprises de 50 salariés et plus : l’employeur verse la rémunération au salarié et est remboursé par la CPIR ;
  • Dans les entreprises de moins de 50 salariés : la rémunération est versée directement au salarié par la CPIR.

Autorisation d’absence et délais de l’employeur 

Pour y répondre la demande doit être formalisée :

  • 60 jours au plus tard avant le début de la formation d’une durée inférieure à 6 mois ou à temps partiel ; 
  • 120 jours au plus tard avant le début de la formation d’une durée de 6 mois et plus.

L’employeur dispose d’un délai de 30 jours à compter de la réception de la demande pour répondre. L’absence de réponse ou la réponse hors délai vaut acceptation.
 

Un accès à la formation à tout moment de sa carrière

  • La création du Compte Personnel de Formation place le salarié au cœur de sa formation et lui permet de devenir un acteur à part entière de son projet de formation. C’est le salarié qui prend l’initiative d’utiliser son CPF.
  • Le CPF suit le salarié tout au long de sa carrière dès l'âge de 16 ans. Chaque année, il est alimenté automatiquement, sans action de l'employeur.

Pour qui ?

  • Le Compte Personnel de Formation (CPF) concerne toute personne ayant atteint l’âge minimum de 16 ans (sauf pour les apprentis de 15 ans qui bénéficient d’une dérogation) engagée dans la vie active, qu’elle soit en poste, à la recherche d’un emploi ou même accompagnée dans le cadre d’une insertion professionnelle ou d’un projet d’orientation.

Une alimentation du CPF en euros

Depuis le 1er janvier 2019, votre compte CPF est crédité en euros et non plus en heures (conversion des heures du CPF et du DIF acquises jusqu'au 31/12/2018 à hauteur de 15 € de l’heure) :

  • 500 € / an par tous les salariés travaillant au moins à mi-temps (plafonné à 5 000 €)
  • 800 € / an pour les moins qualifiés et les personnes handicapées accueillies en Esat (plafonné à 8 000 €)

Quelques exemples :

  • Montant maximal au 1er janvier 2019 pour ceux qui n’ont pas consommé leurs heures de CPF ni leurs heures de DIF = 2 880 €
  • Au 1er semestre 2019 : 2 880 € + (24h x 15 €) = 3 240 €
  • Après le 1er semestre 2019 : 3 240 € + 500 € = 3 740 €

Bon à savoir : les 1 800 € qui correspondent aux 120 heures de DIF qui n’auront pas été engagés au 31 décembre 2020 seront perdues !
 

Les abondements du CPF

Le titulaire du compte CPF bénéficie de 13 abondements possibles, en plus de lui-même :

  • L’employeur
  • L’opérateur de compétences (OPCO)
  • Pôle Emploi
  • L’État
  • Les Régions
  • Une autre collectivité territoriale (commune)
  • L’Agefiph (pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées)
  • Les fonds d’assurance-formation des non-salariés
  • Une chambre régionale de métiers et de l’artisanat 
  • L’UNEDIC
  • La caisse nationale de l’assurance maladie (chargée de la gestion du C2P)
  • L’établissement public chargé de la réserve sanitaire
  • Les organismes chargés de la gestion de la branche accidents du travail et maladies professionnelles

Des abondements supplémentaires peuvent être versés directement par les entreprises à la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) dans le cadre d’accords collectifs d’entreprise ou de branche au profit du CPF de tout ou partie de leurs salariés.


Bon à savoir : vous pouvez bénéficier d’un abondement correctif de 3 000 € supplémentaires dans 2 situations

  • Pour les salariés n’ayant pas bénéficié de tous ses entretiens professionnels et d’au moins une formation non obligatoire ;
  • Pour les salariés licenciés suite au refus d’une modification du contrat de travail résultant de l’application d’un accord d’entreprise.

Ces abondements correctifs seront versés par l’employeur à la CDC qui les créditera sur le compte des salariés concernés. Ils ne seront pas pris en compte dans les plafonds d’alimentation du CPF.
 

Pour quelles formations ?

  • Les formations sanctionnées par les certifications professionnelles inscrites au RNCP ou par une attestation de validation d'un de ses blocs de compétences.
  • Les formations sanctionnées par une certification ou une habilitation enregistrée dans le Répertoire spécifique (qui va remplacer l'Inventaire).
  • Les actions permettant de faire valider les acquis de l'expérience (VAE)
  • Les bilans de compétences.
  • Le permis B.
  • Les formations à destination des repreneurs ou créateurs d'entreprises.

Comment ?

  • Les heures de CPF et de DIF acquises jusqu’au 31 décembre 2018 ont été converties en euros à depuis le 1er janvier 2019.
  • Une application CPF sera disponible à l'automne 2019.
  • Grâce à cette application, chaque actif pourra comparer la qualité des formations des organismes certifiés, le taux de réussite, la satisfaction des utilisateurs, s'inscrire et payer en ligne.
  • Consultez dès à présent votre compte sur le site : www.moncompteactivite.gouv.fr

Un développement des compétences renforcé

  • La réforme de la formation professionnelle prévoit également la mise en place d’entretiens professionnels (menés par le manager), tous les deux ans, afin d’évaluer les possibilités d’évolution professionnelle pour le salarié au sein de son entreprise.
En savoir plus sur le CPF
nos formations éligibles au CPF

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est entré en vigueur le 1er janvier 2015 et a remplacé le DIF - Droit Individuel à la Formation - en tant que dispositif unique d'accès à la formation professionnelle.

Avec le CPF, bénéficiez dès maintenant d'un dispositif gratuit de formation pour élaborer votre projet de carrière professionnelle.

Découvrez nos formations éligibles au CPF

Comment financer votre formation ?
Comment financer votre formation ?

CPF, CPF de transition, Pro-A : grâce à notre livre blanc, découvrez tous les nouveaux dispositifs de financement.

Téléchargez le Livre Blanc

Comment choisir sa formation certifiante ?
Comment choisir sa formation certifiante ?

Nos conseils pratiques pour bien choisir votre formation certifiante.

En savoir plus